Le Palmares Des Vins De France

Edition du 10/12/2019
 

Chablis Guy Robin

Rare

Domaine Guy ROBIN


Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2016 : robe jaune avec des reflets verts. Boisé de prime abord mais la densité du vin le permet. Notes de thé noir, de zeste d’oranges confites, sous-bois, varech, iode. Tout y est. A la fois, solaire et frais. La bouche est dynamique avec un zeste citronnée. Finale sur le raisin confit. Grande bouteille qui se rapproche du style de certains Chassagne. Demande évidemment quelques mois pour être au top. Vaudésir 2016 : robe dorée prononcée. Abord mûr et riche sur des notes chaudes de noix de coco et de confiture de rhubarbe. Le boisé est bien intégré. Bouche souple mais fraîche dans la continuité du nez. Finale grillé et rhubarbe. Un bloc. Blanchot 2016 : robe dorée avec de profonds reflets verts. Tout de suite grand. Plus sur la fraîcheur que le Vaudésir. Très épicé. Le boisé est encore assez présent mais non dominateur. La bouche est à la fois crémeuse et tendue sur un fond anisé. Impression de sucer un caillou. Ne s’exprime pas encore dans toutes ses qualités mais il laisse deviner sa grandeur. Bougros 2016 : robe dorée dominée par des reflets verts. Beaucoup de personnalité et d’originalité. Le nez est moins facilement abordable que le Blanchot ou le Vaudésir. Notes entre la fleur de sureau, la violette et des notes plus marines varech. Hyper tendu, le plus salivant de tous. Il demande encore à s’ouvrir. Retour pierre à fusil. Se rapproche du style de certaines Preuses. Ne ressemble à rien d’autre qu’à un Chablis. Grand. Identitaire. Les Premiers Crus Vaillons 2016 : robe dorée vert. Sensation immédiate de concentré de fruits mûrs, pêches de vignes compotées, prune, litchis et florale sur des notes de rose. Vin très gourmand tout en délicatesse. La bouche est tout aussi fruitée que le nez. Finit sur la rhubarbe et l’abricot. Très original dans son style. Bombe de fruit. Montmains 2016 : robe cristalline avec des reflets verts marqués. Le premier nez est sur des notes épicées, poivrées et boisé_definition.html"class="lexique" target="_blank">boisées. Frais, l’impression générale est maritime. Bouche ample avec une attaque très fraîche. Finale anisée. Montée de Tonnerre 2016 : robe dorée verte. Le boisé n’est pas encore tout à fait bien marié mais l’ensemble est très riche. Dominante épicée poivre blanc, chocolat blanc. Une petite touche mentholée apporte de la fraîcheur. La bouche est très crémeuse et charnue. La finale ressort sur des notes boisé_definition.html"class="lexique" target="_blank">boisées rappelant le genévrier. Vin riche et capiteux qui demande à se lier et reprendre de la tension. Le Chablis Chablis Cuvée Marie-Ange 2016 : robe dorée cristalline avec des reflets verts marqués. Le nez est dominé par des notes épicées, fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées de gingembre frais avec une empreinte terroir maritime très iodée. La bouche est crayeuse. De beaux amers en fin de bouche avec des notes d’orange. Boisé bien intégré. Chablis 2016 : robe or pâle avec des reflets verts. Nez expressif à la fois floral et fruité sur des notes mêlées de sureau, aubépine, fleur d’oranger, noisette. La bouche salivante est dans la continuité du nez. Belle amertume. Petit Chablis 2016 : robe or pâle. Nez intense fleuri et fruité à la fois sur des notes de bergamote et d’aubépine. Sensation de maturité et de fraîcheur. La bouche est dans la continuité, tout en gourmandise avec une fraîcheur très zeste et une finale saline.

   

Chablis Guy Robin

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63

Email : contact@domaineguyrobin.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAFON


Le Château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du Château d'Yquem. Vignoble de 12 ha. Les vins collectionnent les récompenses. Remarquable Sauternes 2016, terroir de croupes graveleuses sur sous-sol argileux, vieilles vignes, 98% Sémillon, 2% Sauvignon, élevage 12 mois en fûts de chêne, il dégage des senteurs complexes, avec des notes de tilleul et d’abricot mûr, d’une belle ampleur, il est riche et complexe, de belle garde, naturellement. Le 2015, de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux arômes de fruits confits et d’épices, est d’une longue finale complexe. Le 2014, est à dominante de fleurs blanches et de brioche, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, idéal à avec, par exemple, des langoustines à l'aigre-douce ou des colliers d'alose au gril. Le 2013, est de bouche souple mais persistance, avec des nuances d’abricot confit, au nez comme au palais.  Superbe Sauternes cuvée Désir 2016, avec ces nuances où s’entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche ample et savoureuse, c’est un grand vin puissant et suave, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent. “Nous produisons cette cuvée depuis 2006, elle provient d'une sélection très stricte de la vendange. Nous avons choisi une parcelle de 30 ares vieille de 50 ans située au pied du Château d'Yquem. Le raisin y est vendangé très tardivement, ce qui donne un vin très concentré aux arômes de fruits confits. Nous en produisons très peu et cette cuvée vieillit en barriques neuves.”

Olivier Fauthoux
EARL Fauthoux
33210 Sauternes
Téléphone :05 56 63 30 82 et 06 80 00 53 94
Email : olivier.fauthoux@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaulafon.fr

Château BARRÉJAT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui est l’archétype de ce que doit être un Madiran, un vin à la fois très puissant et épicé, mais aussi parfumé et souple, selon les millésimes. Un vignoble de 40 ha totalement enherbé depuis 1960 et travaillé avec des apports d’amendements organiques. Ebourgeonnage, effeuillage et vendange en vert sont pratiqués afin de limiter les rendements à 55hl/ha maximum. “Seules des matières d'origine naturelle amendent le sol. Notre pratique d'ébourgeonnage, effeuillage et vendange en vert limite les rendements à 55 hl/ha maximum. La récolte à la main est notre pratique constante afin de préserver les grappes de raisin et toutes leurs caractéristiques. Nos viticulteurs attachent le plus grand soin à la réception de la récolte. Elle s'opère de façon optimale depuis 1966, date de construction d'une réception de vendange et d'un chai souterrain à barriques. La force du Château Barréjat est de disposer d’un énorme capital de vieilles vignes.” Très rare : les vignes de 80 ans en moyenne, ceci expliquant cela. La réception de la récolte, effectuée manuellement, se fait dans des conditions optimales. “Probablement originaire du Béarn, le Tannat, issu de la famille des Cotoides, est présent dans le Sud-Ouest depuis les Romains. Le terme tannat vient de la langue d’Oc : tan, “tanin”, c’est-à-dire tanné. Il se compose de grappes compactes, cylindriques avec deux ailerons, aux baies sphériques, de taille moyenne, bleu-noir à peau épaisse, colorée. C’est un cépage tardif et productif qui se complait et s’épanouit merveilleusement sur les terroirs de Madiran.” “En 2018, nous avons eu une belle arrière saison, des conditions idéales et de forts degrés, nous dit Denis Capmartin, ce qui donnera de grands vins de garde pour les rouges, bien équilibrés. Les blancs fruités ont beaucoup de “peps” et l’on retrouve ces mêmes qualités dans les rosés. Bref, une année magnifique comme on aimerait en avoir tous les ans. Nos ventes en 2019 concerneront les rouges 2017, les blancs et rosés 2018. Projet d’un blanc haut de gamme.“ Remarquable Madiran rouge Extrême 2015, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de violette, de mûre et d’humus, un vin bien charnu, ferme et persistant en bouche, de très bonne évolution. Excellent Madiran rouge cuvée des Vieux Ceps 2016, de robe rubis intense, aux tanins savoureux, c’est un vin puissant mais fin, tout en bouche, bien persistant, au nez où dominent la cerise noire et les sous-bois, de bonne évolution. Facile à boire pendant l’été en famille ou entre amis, le Côtes-de-Gascogne rosé Denis Capmartin 2018. Pour plus de suptilité, nous avons goûté le Pacherenc Mœlleux Passion 2015 avec ces arômes de fleurs d’acacia, d’un bon équilibre onctuosité-nervosité, à la fois puissant et très fin, avec des nuances d’amande, suave, d’une belle persistance aromatique et le Pacherenc Mœlleux 2017, gras, aux senteurs persistantes, onctueux, tout en finesse aromatique (brioche, pêche cuite), très équilibré, de bonne garde. Sur la finesse, le Pacherenc-du-Vic-Bilh sec Bio 2017, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noix, bien marqué par son terroir, subtil et suave, est tout en persistance.

Denis Capmartin

32400 Maumusson
Téléphone :05 62 69 74 92
Email : deniscapmartin@laposte.net
Site personnel : www.chateaubarrejat.com

Domaine Albert JOLY


La famille Joly est l’une des plus anciennes de la commune de Puligny-Montrachet. On retrouve le nom en 1531 dans un registre de baptême et en 1741 dans le livre terrier (registre contenant les lois et usages d’une seigneurie). C’est la 7e génération sur le Domaine Albert Joly, le père de Sylvie a arrêté son activité à l’âge de 86 ans. Aujourd’hui, les 3 enfants ont repris le domaine mais c’est Sylvie qui le gère tout en ayant une activité professionnelle extérieure. Les vignes sont exploitées en lutte raisonnée, labours, sans désherbant, les vendanges sont manuelles. L’élevage des vins se fait en fûts neufs pour 1/3 de la récolte. Sylvie Prévot-Joly nous raconte que “les vendanges ont commencé le 2 septembre, avec une belle surprise au pressoir ! On ne s’attendait pas à ce que ça coule autant. Pas besoin de trier, les raisins étaient magnifiques. De plus, une bonne équipe nous a accompagnés tout au long des vendanges, donc c’était très agréable sur tous les plans. Aujourd’hui, les vins évoluent très bien, sont très équilibrés, ce sera un beau Millésime.” Voilà un remarquable Puligny-Montrachet les Charmes 2015, qui fleure bon son Chardonnay, issu d’une parcelle située en limite de Meursault, et plantée en 1970, avec un élevage de 18 mois en fûts. Ce vin a dominante de fleurs fraîches et de tilleul, il est gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche avec des connotations de musc et de poire mûre en finale, très séduisant.  Le Puligny-Montrachet les Tremblots 2015, Chardonnay, vigne planté en 1954, élevage 19 mois en fûts, est très agréable, charmeur, mêlant richesse aromatique et persistance, généreux, avec des notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale florale. Goûtez également le Bourgogne Chardonnay 2015, vigne plantée en 1958, élevé 18 mois en fûts, il est rond en bouche, où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en nuances.

Sylvie Prévot-Joly
2, rue du Creux de Chagny
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 90 52
Email : domainealbertjoly21@orange.fr

DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


Une propriété dotée d'un superbe terroir. La vendange est manuelle, non égrappée, foulée souplement avant d'être mise en cuves de fermentation pendant 15 à 21 jours sous contrôle des température. Puis le vin est élevé en foudres de chêne de 18 à 24 mois. Cela donne ce grand vin rouge au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, de garde. Aucun désherbage chimique, Bio depuis 2014. Le Bandol blanc issu des cépages Clairette et Ugni blanc est tout aussi savoureux, il laisse s'échapper des notes florales intenses de bruyère, idéal sur des poissons grillés, de bouche persistante comme le Bandol rosé, alliant finesse et structure en bouche, aux notes de fleurs, de belle robe intense, un vin très élégant, très persistant au palais. Remarquable rapport qualité-prix et quantités limitées, possibilité d'acheter des millésimes plus anciens.

Mme Férec Jouve
2115, route de l'Argile
83740 La Cadière-d'Azur
Téléphone :04 94 90 13 37
Email : lafran-veyrolles@wanadoo.fr
Site : lafranveyrolles
Site personnel : www.lafran-veyrolles.com


> Nos dégustations de la semaine

Le CLOS du MARBRIER


Château BEJAC ROMELYS


Vignoble de 12 ha en Agriculture Raisonnée, certifié Area Pve, dirigé par Sylvie et Xavier depuis 1986.
?L'amour de la vigne, la connaissance des techniques nous ont amenés à créer notre propre marque Château Bejac Romelys (RO-dolphe et MELYS-sa, nos enfants). Un encépagement traditionnel sur un sol argilo-calcaire ,l'enherbement de toutes nos parcelles nous ancrent dans la tradition.
Effeuillage,vendanges mécaniques,cthermo-régulation, vinification en cuve inox, élevage en barrique de chêne merrain donnent à nos millésimes typicité et identité. Cru Artisan depuis 1997, et de nouveau dans le classement officiel de 2006,nous cultivons l'authentique avec patience et plaisir.
C?est bien et ils peuvent être satisfaits de leur excellent Médoc Cru Artisan 2016, 60% minimum de Cabernet-Sauvignon, 25 à 30% de Merlot et Petit Verdot, terroir argilo-calcaire, élevage 12 mois en fûts de chêne, c?est un vin de belle couleur, corsé, velouté, parfumé, avec ces notes de mûre et de sous-bois, aux tanins fermes et ronds à la fois.

Sylvie et Xavier Berrouet
4, rue de Rigon
33340 Saint-Yzans-de-Médoc
Tél. : 05 56 09 08 21 et 06 21 16 11 47
Email : romelys@sfr.fr


Domaine Daniel DUGOIS


?Dans la famille, nous sommes vignerons de père en fils et cultivons la vigne avec respect, depuis des dizaines d?années. Situées au coeur du triangle d?or (Arbois, Salinsles-Bains et Poligny), nos vignes bénéficient d?un sol particulièrement favorable à l?épanouissement des cépages Trousseau, Ploussard mais aussi Savagnin et Chardonnay. Nous avons coutume de dire que le vin ressemble au vigneron qui les vinifie. Aussi, notre passion reste intacte et nos 10 ha de vignes sont cultivés en lutte raisonnée dans le respect du sol. Les terres d?argile rouge et sols argilo-sableux avec cailloux gréseux permettent la culture de cépages authentiques. Le plaisir que procurent nos vins, est pour nous la meilleure récompense de notre travail.?
Superbe Vin Jaune 2005, vendanges manuelles, pressurage pneumatique, après un débourbage de 20 heures, un vin puissant aux arômes de fruits secs, de bouche soyeuse, ronde avec une intensité bien parfumée en finale, de grande garde, à déguster sur un faisan à la crème. Le Vin de Paille 2009, mature, aux arômes de fruits blancs, avec en bouche des notes subtiles de miel, de pain d?épices, de rose et de citron confit, d?une grande persistance, allie charme et structure. Remarquable Arbois Grevillière Trousseau 2013, issu d?une de leurs plus vieilles vignes, sols d?argiles gras avec cailloux gréseux en surface positionné sur un dôme calcaire, de couleur pourpre, avec des nuances complexes de fruits des bois, de violette et de prune, très fin mais très structuré (11,50 €). On se fait aussi plaisir avec l?Arbois Trousseau 2013, charnu et souple, avec des connotations de fraise des bois et d?épices, où se décèle une jolie finale épicée au palais (8,30 €), et son Arbois Chardonnay Mouchet, avec cette touche d?acidité alliée à une rondeur agréable, où s?entremêlent des notes de coing et de lis, de bouche fine (11,50 €). Au même prix, son autre Arbois Chardonnay Aigrefeu 2013, à dominante de fleurs blanches et de noix, d?une belle persistance, dense au nez comme au palais, mêlant élégance et structure. Le Crémant du Jura blanc, 85% Chardonnay et 15% Trousseau, est tout en légèreté.

4, rue de la Mirode
39600 Les Arsures
Tél. : 03 84 66 03 41
Email : daniel.dugois@wanadoo.fr
daniel.dugois@vinsdusiecle.com
www.vins-danieldugois.com



> Les précédentes éditions

Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018

 



Domaine BERTRAND-BERGÉ


Jean-Paul PAQUET & Fils


Château TRONQUOY-LALANDE


Château LE DESTRIER


Jean-Christophe MANDARD


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Paul FAHRER


Château BELLEGRAVE


Château GRAND-MAISON


Château PLANTIER ROSE


Château MAZEYRES


Guy LARMANDIER


Château La MARZELLE


Pierre BOURÉE Fils


R. BOUTILLEZ MARCHAND


Domaine des LAMBRAYS


Château de Beaulon


Château MIRE-L'ÉTANG


Château FONROQUE


MAS DU NOVI


BRIXON-COQUILLARD


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Château LASCOMBES


DRAPPIER


Château HAUT-BERGERON


Alain LITTIÈRE


Clos RENÉ


Château CHENE-VIEUX


MANNOURY


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Château La FLEUR GRANDS-LANDES



CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU DU MASSON


HENRY NATTER


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHAMPAGNE GOSSET


CEDRIC CHIGNARD


SCEA CHATEAU DAVID



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales