Le Palmares Des Vins De France

Edition du 14/09/2021
 

Duclot

Réputation

PETRUS


Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu’en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c’est son fils Olivier, aujourd’hui, qui est aux commandes) : “Lorsque l’on parle d’un vin, il faut d’abord présenter le sol, c’est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l’originalité est particulièrement importante puisque l’on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c’est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l’ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d’altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d’aller vers le bas. Ainsi, il n’y a jamais d’excès d’eau mais l’une des vertus de l’argile est ce pouvoir de rétention d’eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l’eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c’est aussi l’expression d’un cépage, le Merlot, qui s’épanouit pleinement sur ces argiles. C’est un vignoble très ancien. J’y suis arrivé en 1964 et j’ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d’âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l’Inra et la chambre d’agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu’on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S’ensuit l’élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l’étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l’indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d’un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d’évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l’exceptionnel 1947…” Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Superbe 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Duclot est la référence incontournable du négoce de grands vins depuis sa création à Bordeaux en 1886. Pour le négociant, l’enjeu de ce déménagement est d’affirmer toujours plus son ancrage sur la fameuse “place” de Bordeaux, tout en marquant nettement son esprit d’ouverture face aux opportunités des différents marchés, sous la houlette de sa directrice générale Ariane Khaida. Quant au stock - plusieurs millions de bouteilles - il reste en lieu sûr dans les chais de Duclot, une plateforme logistique de 20 000 m2 située à Martignas, aux portes de Bordeaux. Ariane Khaïda dirige Duclot depuis quatre ans. “Notre site internet Chateauprimeur est le seul site internet au monde dédié à la vente de vins en primeurs, faisant bénéficier nos clients de cet accès direct aux allocations des châteaux. Concernant Chateaunet, nos magasins se sont offert un lifting pour mieux répondre aux attentes des clients en proposant une immersion totale dans l’univers des vins, Champagnes et spiritueux.”

   

Duclot

Jean-François et Jean Moueix
Duclot 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex






> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château VALENTIN


Un vin classique de ce que l'on recherche à Bordeaux, à la fois dense et franc, sans “chichis“ œnologiques, élevé par un propriétaire passionné. Beau Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2018, de robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, c’est un vin chaleureux et bien charnu comme il le faut. Excellent 2017, bien classique du millésime, dégage des notes complexes de mûre et d'humus, aux tanins ronds, de bouche gourmande et bien corsée. Le 2016 a une belle robe soutenue, nez expressif au fruité, bouche ronde aux tanins particulièrement souples et d’une ampleur séduisante, du volume et de la matière fruité. Le 2015 particulièrement charmeur, coloré et puissant, aux saveurs fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, avec ce nez d’épices et de sous-bois, exhale des notes persistantes, un beau vin qui dévoile des tanins amples. Le 2014, riche en arômes, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d’humus, est très équilibré au nez comme en bouche.

Dominique Revaire
Le Valentin
33390 Cars
Téléphone :05 57 42 12 16
Email : dominique.revaire@wanadoo.fr

Château MIRE-L'ÉTANG


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le Château est situé sur la bordure maritime et orientale du massif de la Clape, face au soleil levant, nous précise Bernard Chamayrac. Son vignoble très ancien implanté au milieu d’une garrigue envahissante, s’étale en terrasses surplombant la Méditerranée. Son terroir unique, issu de sols arides et caillouteux, est fortement impacté par la sècheresse mais il doit son originalité à la mer toute proche, qui grâce à ses effluves marines rééquilibre ce climat exigeant. Pour Bernard Chamayrac, “après un printemps très pluvieux et un été sec et chaud, les vendanges 2020 ont débuté avec beaucoup d’avance le 25 Août et ne furent pas simples, car la chaleur et la tramontane cumulées eurent pour effet de précipiter les maturations et de faire baisser les volumes par concentration des baies de raisin. Le millésime est de haute volée avec de belles acidités qui vont garantir un grand potentiel de garde sur les rouges en AOC La Clape ainsi qu’une grande fraîcheur et des arômes très présents sur les blancs et rosés. Les vins disponibles à la vente en 2021 sont en blanc la cuvée Aimée de Coigny 2020, en rosé les cuvées Gris et Corail 2020, en rouge Tradition et Ducs de Fleury 2019, et la Réserve du Château 2018.” Splendide La Clape rouge Réserve du Château 2018, 30% Syrah, 36% Mourvèdre, 34% Grenache noir, sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts de chêne neufs durant 12 mois, cuvaison longue de 4 semaines, un vin charnu, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et myrtille, d’une belle ampleur en bouche. Séduisant Languedoc rosé cuvée Gris 2020, sur le fruit et la fraîcheur, avec ce nez de fraise, un vin vif, friand et fruité. Le Languedoc rosé cuvée Corail 2020, est très aromatique, à la fois ferme et friand. Toujours une réussite, La Clape rouge cuvée des Ducs de Fleury 2019, 50% Syrah, 40% Grenache noir, 10% Mourvèdre, développe une jolie concentration d'arômes, un vin intense, de bouche puissante où se retrouvent les fruits noirs, idéal, par exemple, sur un jarret de veau aux cèpes séchés ou une épaule d'agneau au citron confit. Excellent La Clape rouge Tradition 2019, d’une jolie concentration aromatique avec ces nuances de violette et de framboise mûre, c’est un vin tout en bouche. On termine sur La Clape blanc cuvée Aimée de Coigny 2020, aux senteurs de fruits jaunes mûrs et de noix, d’une belle finale, est de bouche riche, fine et persistante, il sera parfait pour accompagner une tarte forestière au magret de canard fumé.

Philippe et Bernard Chamayrac
Route des Vins
11560 Fleury-d'Aude
Téléphone :04 68 33 62 84
Email : mireletang@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-mire-letang.com

Domaine de la GARENNE


Les premières vignes sont exploitées dès 1820 par Jean-Louis Reverdy. A partir des années 1960, la production s’accroît. Dès lors, le Domaine ne cessera de se moderniser : dans les années 1970, Dominique et Bernard-Noël Reverdy font construire les chais et les bâtiments d’exploitation. En 2008, leur fille Fabienne et son mari Benoît Godon reprennent le Domaine de 12,5 ha conduit en lutte raisonnée, situé sur 3 grands types de terroirs : les marnes argilo-calcaires ou “terres blanches”, les calcaires durs ou tendres (“caillottes”), enfin les argiles à silex. Superbe Sancerre blanc Domaine de la Garenne 2019, 100% Sauvignon, vignes de 25 ans en moyenne, tout en fruits, très rond en bouche, structuré et parfumé, au nez subtil, ample et persistant, vraiment racé et distingué, parfait, par exemple, avec des harengs grillés à la moutarde ou un jarret de veau en gelée. Le Sancerre rouge Domaine de la Garenne 2018, 100% Pinot noir, avec des vignes de 30 ans en moyenne, a une jolie robe, il est complexe avec ces notes de petits fruits mûrs et de violette, puissant et bouqueté, vraiment très séduisant par sa persistance d’arômes au palais. Remarquable Sancerre blanc Infidèle 2018, nommé ainsi car produite uniquement les meilleures années, fleurant bon le genêt, la pomme et les noisettes, un vin typé qui allie élégance et structure, puissance et distinction, tout en arômes, tout en bouche. Boutique en ligne, consultable depuis leur site internet.

Fabienne et Benoït Godon-Reverdy
Rue Saint-Vincent
18300 Verdigny
Téléphone :02 48 79 35 79
Email : contact@sancerrelagarenne.com
Site personnel : www.sancerrelagarenne.com

CHATEAU DE ROQUEBRUNE


Florent GUINJARD est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout, faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. Découvrez ce Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2016, vraiment superbe, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, et d'excellente garde. Il en est de même pour son 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé. Le 2014, a des arômes de fruits macérés et d’épices, une belle teinte grenat, un vin dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin. Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, et se savoure sur une selle d'agneau aux blinis d'estragon ou une oie aux champignons.

Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 74 08 92
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site : chateauderoquebrune
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Gérard et Laurent PARIZE


Exploitation familiale de 9 ha, uniquement en Givry et Givry Premier Cru. Les 3 cuvées présentées sont issues d?une récolte manuelle et élevées dans des fûts neufs.
Belle dégustation avec ce Givry blanc Premier Cru Champ Nolot 2018, il est tout en bouche, un vin où la rondeur prédomine, au parfum de fleurs fraîches et d?agrumes, parfait aussi bien sur des têtes de champignons farcis qu?avec une daurade au vin blanc (16,50 €).
Le Givry rouge Clos de la Roche 2018, de belle robe pourpre, est parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, de très bonne évolution, c?est un vin à prévoir, par exemple, avec une canette grillée, sauce béarnaise ou un rôti de veau en croûte (12 €). On termine sur le Givry rouge Premier Cru Clos Les Grandes Vignes 2018, au nez d?humus et de griotte, associe finesse et charpente, avec des tanins savoureux, très rond mais très fin également (16 €).

18, rue des Faussillons
71640 Givry
Tél. : 03 85 44 38 60 et 06 72 93 36 31
Fax : 09 70 62 94 97
Email : laurent.parize@wanadoo.fr
 


Domaine Le BOUT du LIEU


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Au sommet. Six générations de vignerons, vignoble de 35 ha sur sols argilo-calcaires, planté des Grenache noir, Syrah et Carignan, avec une moyenne d?âge des vignes de plus de 60 ans. Déjà, au XIXe siècle, Jean Sirven, arrière-arrière-grand père de Jérôme Bertrand avait développé la vente directe des vins du Domaine et obtenu la médaille d?or à l?exposition universelle de Paris en 1900, consécration démontrant la qualité des vins du Domaine. Il avait ouvert la voie. La famille Bertrand à ce jour perpétue la tradition familiale et oeuvre avec passion et humilité à développer sans cesse la qualité..
Depuis la récolte 2011, le domaine est cultivé en Agriculture Biologique, certifiée par Ecocert. Gîte disponible, randonnées pédestres...
Superbe Fitou rouge Ancestrale AB 2017, Carignan, Syrah, Grenache noir et Mourvèdre (le Mourvèdre et la Syrah sont élevés en fûts pendant 12 mois, le Carignan et le Grenache en cuves), au nez d?épices et de cassis mûr, charnu, de robe pourpre soutenu, intense en bouche, aux tanins soyeux.
Coup de cœur encore pour le Fitou rouge Origines AB 2018, Carignan et Grenache noir, au nez dominé par les petits fruits rouges cuits (groseille, fraise) et des notes de sous-bois, est légèrement poivré au palais, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche chaleureuse. Le Fitou La Boulière rouge 2017, coloré et bien charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, de bouche savoureuse. On continue également avec son Fitou rouge Les Mégalithes AB 2018, au nez à la fois intense et subtil où s?entremêlent la griotte mûre et une touche épicée caractéristique, aux tanins puissants et très harmonieux, dense.
Beau Fitou rouge Jean Sirven 2016 AB 2017, vieilles vignes, 45% Carignan, 45% Syrah et 10% Grenache, intense au nez comme en bouche, de belle robe soutenue, aux nuances de sous-bois et de fruits rouges, se prévoit avec une cuisse de canard confite.
Très agréable, le Muscat 2019, séducteur, au nez de petits fruits frais, persistant au nez comme au palais, très parfumé. Et ce très joli IGP Méconu blanc 2019, avec des arômes de noix et d?agrumes, associe élégance et puissance, d?une grande persistance, très aromatique, comme l?IGP Méconu rosé 2019 de belle teinte, un vin franc, gourmand, très abordable. Superbe Rivesaltes Ambré lui, finement épicé, ample, un vin où l?intensité aromatique prédomine, est à déboucher sur des tartes ou un dessert au chocolat.

Jérôme Bertrand
Avenue du Roussillon
11350 Paziols
Tél. : 04 68 45 41 73
Email : bertrand-berge@wanadoo.fr
www.bertrand-berge.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 07/09/2021
Edition du 31/08/2021
Edition du 24/08/2021
Edition du 17/08/2021
Edition du 10/08/2021
Edition du 03/08/2021
Edition du 27/07/2021
Edition du 20/07/2021
Edition du 13/07/2021
Edition du 06/07/2021
Edition du 29/06/2021
Edition du 22/06/2021
Edition du 15/06/2021
Edition du 08/06/2021
Edition du 01/06/2021
Edition du 25/05/2021
Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020

 



VAZART-COQUART


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine André MATHIEU


Château BELLEVUE-FAVEREAU


MANNOURY


Château de ROQUEBRUNE


Robert AMPEAU et Fils


Domaine La CROIX CHAPTAL


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Château FONTBONNE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Domaine de la PALEINE


Jean Pol HAUTBOIS


Mas de DAUMAS-GASSAC


Cédric CHIGNARD


Domaine de L'HERBE SAINTE


Domaine MAESTRACCI


BRIXON-COQUILLARD


Château REDORTIER


Clos BELLEFOND


Château BELLEGRAVE


Château BRONDELLE


MOYAT-JAURY-GUILBAUD


LEJEUNE-DIRVANG


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Michel ARNOULD et Fils


Domaine de CARTUJAC



DOMAINE ALAIN VIGNOT


HENRY NATTER


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE CRET DES GARANCHES


SCE DU CLOS BELLEFOND



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales